lundi 28 avril 2014

Bororas merah, le microrasbora

Les poissons d'eau douce du genre Boraras appartiennent à la famille des Cyprinidae. Ils sont communément appelés des rasboras. Le micro-rasbora Bororas merah (aussi appelé microrasbora merah) est une des plus petites espèces du genre. C'est un très petit poisson au corps transparent ponctué d'une tache rouge au centre du corps, cerclée de noir. Il ne faut pas le confondre avec deux autres espèces de poissons d'eau douce qui lui ressemble beaucoup, Boraras maculatus et Boraras brigittae qui ont des couleurs disposées différemment. Sa petite taille permet de le maintenir dans un nano-aquarium si cet aquarium est de taille suffisante et qu'il n'y a pas trop d'autres poissons. Il ne doit pas être maintenu avec de gros poissons qui risqueraient de le manger. Bororas merah provient de Bornéo. Les spécimens types ont été recueillis dans le bassin du fleuve Jelai Bila à Nataik Sedawak. Il habite les ruisseaux et les rivières d'eau noire associés aux anciennes tourbières. L'eau y est brune en raison de la libération des tanins et autres produits chimiques libérés par la décomposition de la matière organique et du substrat parsemé de feuilles mortes, brindilles et des branches. Ces environnements contiennent des eaux très douces (dureté négligeable) , acides (pH=4,0 ) et les eaux sont souvent peu éclairées en raison de la canopée de la forêt. Ces biotopes sont gravement menacés dans une grande partie de l'Asie du Sud-Est par les plantations d'huile de caoutchouc et d'huile de palme. C'est un poisson grégaire qui vit en petits groupes. Le mâle a des tâches rouges plus marquées que chez les femelles, sur les nageoires ventrales et dorsales. Il est territorial et défend un petit territoire durant la période de reproduction. L'aquarium ou le nanoaquarium doit être très planté, avec des fougères Microsorum, des plantes touffues comme l'Ammania bonsaï ou des plantes gazonnantes pour aquarium d'eau douce, des taxiphyllum ou de la mousse de Java, des Cladophora, et des plantes d'aquarium de surface comme les Salvinia, Riccia ou lentilles d'eau. Il faut tout de même lui garder une zone d'eau libre où les poissons formeront un petit banc immobile. Prévoir également des rochers ou des racines où ils pourront se cacher. Pour la reproduction, il faut les maintenir en petit groupe entre 24° et 26°c et les nourrir avec des Artémias ou Daphnies vivantes de petites tailles. Le mâle effectue une parade nuptiale que l'on peut voir sur la vidéo ci-dessous.

Reproduction de Pseudepiplatys annulatus

Cette vidéo montre la reproduction du Killie poissons clown d'eau douce, Pseudepiplatys annulatus. Deux mâles et une femelle sont placés dans un aquarium très propre de dix litres avec de la mousse de java. La femelle se cache dans la mousse et ponde un oeuf que le mâle féconde immédiatemment.

Pseudepiplaty annulatus, le Killi clown

Les Pseudepiplaty annulatus (parfois appelés Pseudiplatys annulatus, Aplocheilus annulatus, Epiplatys annulatus, Haplochilus annulatus, Panchax annulatus, Killi clown, Killie clown, Killie ou poissons rocket, Banded panchax, Rocket panchax) sont des petits poissons d'eau douce élevés en aquariophilie. Ils sont adaptés aux petits aquariums, de par leur petite taille. On peut ainsi élever cette espèce dans un nano-aquarium qui ne contient pas de grosses espèces de poissons d'eau douce qui risqueraient de les manger. Les poissons de l'espèce Pseudepiplaty annulatus ressemblent à des petit "brochet" noirs zébrés de blanc. Ils nagent à la surface de l'eau même s'ils s'aventurent parfois au fond de l'aquarium, lorsqu'on leur donne de la nourriture par exemple. Ces poissons d'eau douce ont aussi un iris qui est bleu turquoise chez les vrais Pseudepiplaty annulatus. Les nageoires caudale et dorsale sont colorées de lignes jaunes et rouges, très marquées chez le mâle et moins chez les femelles. Ces poissons vivent 2 ans en moyenne, d'où l'intérêt de les faire se reproduire, d'autant que ce sont des poissons rarement en vente dans les magasins d'aquariophilie. Le mâle, plus grand que la femelle à âge égal, mesure jusqu'à 4cm. La femelle de Pseudepiplaty annulatus mesure jusqu'à 3cm mais elle est souvent plus proche des 2cm. Cette espèce de poissons d'eau douce peut être élevée à des températures comprises entre 23 et 29°c, avec une température de reproduction de 25-26°c. Pour la reproduction des Pseudepiplaty annulatus, il faut utiliser un bac spécifique éclairé et bien planté, dans lequel on maintiendra un mâle et une à trois femelles. Il convient de les nourrir avec de la nourriture vivante de petite taille, comme les Daphnies (Daphnia pulex plutôt que Daphnia magna) ou les naupliis d'artémias afin de stimuler les poissons. Le bac doit comporter de nombreuses cachettes (roches, racines,...) et des plantes de surface comme des riccia, des lentilles d'eau ou des salvinia ; et des plantes de fond très touffues, comme la mousse de Java, la Taxiphyllum, la Microsorum, les Ammania bonsaï,... Lors de la reproduction, le mâle poursuit la femelle durant plusieurs minutes. Le mâle se place à coté de la femelle qui pond un œuf. L'oeuf s'accroche à une plante et y reste collé. La reproduction se déroule jusqu'à ce que la femelle n'aie plus d'oeufs. Celle-ci se cache dans un abris ou au milieu de la végétation pour pondre. Les poissons adultes, escargots et éventuelles crevettes doivent ensuite être retirés du bac et placés dans un autre aquarium pour éviter que les alevins ne soient dévorés. L'eau doit être maintenue extrêmement propre. La présence de plantes aquatiques comme la riccia ou la mousse de Java facilite l'élevage des jeunes puisque les alevins, minuscules, y trouveront du zooplancton et du phytoplancton qui leur permettra de se nourrir pendant les premiers jours.