mercredi 16 juillet 2014

Tests de nourrisseurs automatiques pour poissons

Etant partit en vacances pendant trois semaines, j'ai voulu essayer les nourrisseurs automatiques pour poissons de la marque Juwel, achetés pour une 20taine d'euros la pièce. Le principe du nourrisseur est simple, on règle manuellement le "débit" de nourriture, puis on démarre le nourrisseur et on choisit la fréquence de nourrissage (1/jour ou 2/jour), on peut aussi activer manuellement le nourrisseur (utile pour vérifier que tout fonctionne). J'ai placé pour les poissons un mélange de plusieurs types de nourritures (granules et paillettes, pour que les poissons de fond ou de surface aient tous à manger) et réglé l'appareil sur un débit relativement faible avec deux nourrissages par jour. Au retour : tout va bien, les poissons sont en pleine forme et l'aquarium n'est pas sale. Je coupe cependant l'appareil et fait jeuner les poissons un jour, le temps de changer l'eau et de laver une partie des masses filtrantes du filtres. Le lendemain je les nourris avec des artemias. Au final, après ces trois semaines, les piles tenaient toujours et il restait de la nourriture, les poissons étaient vivants et l'aquarium propre, que du positif donc ! Et cela avec le produit d'entrée de gamme. Il faut cependant faire attention à ce que l'humidité de fasse pas prendre en bloc la nourriture dans le nourrisseur, que rien ne l'empêche de tourner et que les piles soient pleines avant le départ. Même si je pensais avoir bien positionné les appareils, il y avait pas mal de nourriture autour des aquariums. Je conseille donc de prévoir un petit entonnoir pour diriger la nourriture dans l'aquarium. Pour trois semaine il n'y a donc pas eu de problèmes mais je n'oserai pas m'absenter plus longtemps avec un tel système. Ils existent aussi d'autres systèmes qui permettent de préparer pendant un mois la nourriture jour par jour (et donc de varier plus) mais ils sont beaucoup plus chers. Pour la lumière, j'ai branché les lampes sur des programmateurs d'entrée de gamme, réglés comme d'habitude sur 10h de jour. Certains choisissent de baisser un peu la durée de l'éclairage en leur absence, ainsi que la température et la quantité de nourriture donnée aux poissons, afin de limiter les risques de pollution de l'eau. Attention aussi au volume d'eau et à l'évaporation, surtout si votre filtre affleure la surface, comme le mien qui crachait quelques bulles d'air à mon retour.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire